PUISSANCE D'EN HAUT POUR CETTE GÉNÉRATION

Nous sommes souvent pris entre la tradition, les attentes de la société dans laquelle nous vivons et où nous obtenons notre foi dans l'actualité. Pendant les crises, nous devons agir selon les dictons ou les attentes de l'un ou de l'autre, à savoir le maintien de notre existence, l'aide réaliste attendue dans la situation, ou le «étranger» qui résout éventuellement les problèmes, même lorsque nous n'avons pas invoqué il.
Oboiro500
Site Admin
Messages : 12
Inscription : sam. avr. 08, 2017 1:26 pm

PUISSANCE D'EN HAUT POUR CETTE GÉNÉRATION

Message par Oboiro500 » dim. août 20, 2017 7:59 pm

ARIGBON PORTRAITE1,LI,Wp.jpg
Image B : CARTE de ce royaume sur le ROCHE qui ressemble à un véhicule céleste
ARIGBON PORTRAITE1,LI,Wp.jpg (110.36 Kio) Consulté 123 fois
Basé sur, TÉMOIGNAGES DE L'OBOIRO (OU ORACLE)
LIVRE I, les interprétations des expériences sur les Monts Saints.

Vous obtiendrez une protection complète, et vous obtiendrez une POUVOIR continue en association avec les Monts Saints : les compagnons se battront pour vous, toutes les batailles contre vos ennemis, alors que vous accumulerez de l'énergie pour réussir et développeront la capacité de contrôle sur votre destinée. C’est gratuit.

La mère d'Oboiro l'a élevé seul. Les choses étaient brutes en raison d'une malédiction mise sur elle et ses enfants par un parent qui était membre d'un culte de sorcellerie. (Voir les détails dans le livre I)
Elle a travaillé si fort pour sa survie qu'il a souvent priée pour l'aide de Dieu en son nom. Les prières ne cédaient rien. Il a cherché de l'aide sans comprendre ni connaissance. Il avait besoin du pouvoir avant que les prières ne puissent travailler ; C'était le secret. Le pouvoir devrait venir avant la prière.

« Qui prie pour le bien de « La Race » de nos jours? Les juifs ont leur rabbin, les musulmans ont des soufis et des imams ou des mollahs, les chrétiens ont leurs jésuites et leurs ordres religieux, les hindous ont leurs brahmanes, etc. Qui avons-nous qui s'occupe de notre bien, y compris nos intérêts spirituels, le bien individuel ou collectif ? »(voir, prendre le contrôle, sans violence physique ( premier chapitre)

Ceux en esclavage comme sa mère et ses enfants ne pouvaient pas les libérer, ou chercher leur propre «bon», parce que la malédiction et son jinx les accablaient financièrement et les paralysaient spirituellement : survivre et répondre à la demande de «malédictions ancestrales» est devenu leur seul perceptible BIEN. Par conséquent, l'aide devrait venir d'en haut ; Il devrait venir au IMPUISSANT. Les pouvoirs devraient prendre en charge la lutte contre leurs guerres et leurs combats.

Il a découvert qu'il grandissait, que sa situation était typique de tous les Africains et de leurs descendants dans le monde entier ! Les différences n'étaient que dans la source spécifique de la malédiction qui évacuait complètement le pouvoir des personnes.

Quel est le bon de la Race ?

Le concept de «bon» de la race s'applique différemment à diverses races. Le bien de l'Africain est nécessairement différent de leur oppresseur, de ses races, de ses ennemis et de ses adversaires, en particulier des cultes de sorcellerie. Il cherchait les secrets des pouvoirs pour se libérer du joug de la sorcellerie, de la religion et de la sorcellerie, des malédictions ancestrales à plusieurs.

La clé secrète de la prière était avec les Compagnons sur les Monts saints. Les montagnes sainte est le seul espoir pour l'humanité. Avant chaque religion, les Monts saints étaient. Au début, lorsque les fondateurs sont arrivés, il n'y avait ni prophète ni dieu ; Ses noms sainte ou vrais étaient inconnus : il n'y avait pas de religion. Les fondateurs ont prié pour commencer le monde sur Terre malgré le fait de ne pas avoir Dieu ou une religion.
Ils engendrent des êtres humains. Il y avait des oracles ou Eboiro (pluriel d'Oboiro) dès le début. L'Oboiro a interprété, comme ils le font encore, des SONS des Monts saints. Les colonies des habitants étaient toujours sur les Monts saints. Nous avons une CARTE de ce royaume sur le ROCHE qui ressemble à un véhicule céleste. (Voir l'image B)

Identifiez-vous avec la source correcte de puissance

Nous ne prenons pas pour acquis que Dieu, des Prophètes ou dans les traditions de l'Occident, est la seule ou principale source de pouvoir spirituel sur Terre. Nous avons examiné les éléments de preuve pour identifier l'alternative dans la vie et la mentalité des peuples africains et autres.

La vie des Africains est une bataille constante avec les ennemis invisibles, spirituels et sorcelleries, d'une part, et leur prêtrise et agences visibles, d'autre part : les batailles nécessitent un approvisionnement constant pour la Pouvoir spécifique.
"Les Africains de toute l'Afrique et d'ailleurs ont reconnu Ogun ou l'ont considéré dans la vie. Les ethnographes et les touristes, qui ont d'abord interrogé les gens en Afrique, ont traduit par erreur Ogun comme «dieu du fer». Un sanctuaire / autel d'Ogun était dans chaque foyer : ses cultes étaient dans chaque communauté. La plupart des gens portaient des objets infusés avec elle. (L'infusion d'Ogun dans des artefacts suggère que ce n'est pas une entité ou un dieu.)

"Témoins dans les tribunaux nigérians, par exemple, à ce jour jure par Ogun avant de témoigner lorsque le témoin n'était ni chrétien ni musulman. Les autorités judiciaires reconnaissaient que les témoins craignaient que Ogun soit chrétien et musulman doit craindre Dieu ou Allah - ils ne seraient pas placés sous de tels serments. Ogun était en effet égal à Dieu, Allah, et à leurs équivalents dans la vie des gens.

"Les Africains ont hérité de l'Ogun omniprésent, y compris dans leur corps. Les gouvernements, diverses institutions politiques, les cultes ; Les adorateurs des ancêtres ont accéléré l'Ogun dans leurs membres. Citoyens dans les pays et les communautés où la formation militaire était obligatoire, Ogun «montrait» la plupart des gens ; Les adorateurs des ancêtres ont accéléré l'Ogun dans leurs membres à dessein. De même, les citoyens des sociétés de l'Antiquité où la chasse et les conflits interministériels étaient endémiques en Afrique et ailleurs. Ils ont accéléré l'Ogun en eux pendant les fréquents bals de guerre et de chasse et les rituels. (Voir TÉMOIGNAGES DU OBOIRO (ou Oracle) Livre I , Interprétations des expériences sur les saints Monts, (révisée) « Ogun Le Ebo ») Concluante, Ogun est la seule alternative correcte à Dieu dans la cosmologie africaine et de la foi (et La source d'énergie pour le pouvoir).

La gestion d'OGUN, NON le culte d'OGUN, est le secret de la prière : cela était absent dans la vie de l'Oboiro-to-be, de sa mère et de tous les peuples impuissants. La source singulière de pouvoir pour les prières est donc la puissance émanant des Monts et de nos êtres. (Ré. DOCTRINE SUR LES MONTAGNE SAINTES)

Le livre

La Race avait pas saint ou Livre révélé comme guide, jusqu'à ce que le Oboiro a écrit les TÉMOIGNAGES DU OBOIRO (ou Oracle) Livre I, des expériences Interprétations sur les Monts saints. Les pouvoirs derrière certains des secrets de sorcellerie révélés ont cherché à éviter de les exposer par écrit. Ils ont combattu l'Oboiro spirituellement, psychiquement et physiquement. (Voir les détails dans le Livre I) Les compagnons sur les Monts saintes sont intervenus, ont combattu les batailles et l'ont protégé.

De cette façon, il a découvert par expérience qu'ils se battaient entre leurs batailles et ses combats. Il est important de noter que les pouvoirs et les moyens de gagner la guerre éternelle avec les ennemis spirituels, les sorcelleries, leur sacerdoce et les agences, imbues maintenant que le Livre I-possession du Livre vous transfère la même protection que lors de ces combats.
Ce livre dépasse ceux écrits par d'autres qui ont été inspirés, car le livre de Voir TÉMOIGNAGES DU OBOIRO (ou Oracle) Livre I, le Livre I, porte le message original - pas des interprétations d'interprétations, d'interprétations. . . Du message original révélé.

Le Livre De Dieu (s)

Il a été la tradition d'appeler les dieux non-humains qui interagissent avec les personnes qu'ils ont choisies : ils incluent les OSA, les Fondateurs du monde et leurs descendants qui habitent sur les Monts saintes. Ils ont choisi l'Oboiro de naissance pour une mission ; Ils ont demandé à Oboiro d'écrire dans le cadre de la réalisation de la mission. Ils ont surveillé l'écriture comme indiqué dans l'introduction du livre. Ils ont fourni du contenu si nécessaire, et des passages trompeurs modifiés ; Ils ont combattu des batailles associées qui auraient empêché l'auteur de publier le livre. Cependant, nos compagnons sur les Monts Saints ne demandent ni culte ni sacrifices de l'Oboiro (ou de ceux avec qui l'Oboiro a interagi au fil des décennies). Nous avons seulement besoin de suivre leur Paradigme de la prière et en s'appuyant sur l'OGUN (la puissance émanant des Monts saints et de nos êtres) des Monts Saints. La puissance émanant des Monts et de nos êtres.

Rejoignez l'Oboiro en prière et apprenez. (Voir le chapitre 13, PRAYING)

Le livre est disponible en livre de poche à Amazon . Vous pouvez télécharger sa version eBook de Kindle , si vous le pouvez. Dans le cas contraire, les gens peuvent acheter ou télécharger à partir ici .

Lisez nos blog http://www.temoindemont.org/phpBB3/.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité